Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Images de la page d'accueilBandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer
L'Association des Avocats pour la Défense des Droits des Détenus (A3D)
Retour
Lettre ouverte : COVID19 et droits de la défense

Lettre ouverte : COVID19 et droits de la défense

A l'attention de :

Mme Nicole BELLOUBET, Garde des Sceaux, Ministre de la Justice

M. Stéphane BREDIN, Directeur de l'Administration pénitentiaire

Madame la Ministre,

Monsieur le Directeur,

Après avoir annoncé, le 12 mars, la fermeture de l'ensemble des établissements scolaires et de l'enseignement supérieur, le Premier Ministre a annoncé, ce samedi 14 mars, un renforcement des mesures qui touchent à la vie sociale et professionnelle.

Il a demandé à chacun, « impérativement [de] limiter les déplacements, les réunions, les contacts. Cela s’applique dans les entreprises et les administrations qui doivent dès lundi et pour les prochaines semaines engager une action massive d’organisation du télétravail pour permettre au plus grand nombre de rester à domicile ».

Compte tenu du caractère clos des établissements pénitentiaires, de leur état de sur occupation chronique et au regard du caractère exponentiel du nombre de contaminations, je ne doute pas que des mesures seront rapidement prises afin de limiter le potentiel de propagation de ce virus entre les murs.

Comme tous les citoyens, les avocats sont appelés à « limiter les déplacements, les réunions, les contacts » non seulement pour éviter leur propre contamination mais également et surtout pour éviter de transmettre le virus à leurs interlocuteurs, y compris alors qu'ils pourraient en être porteurs asymptomatiques.

Afin que ces consignes de précaution puissent être respectées, alors qu’elles rendent les visites au parloir déconseillées et qu'il est toutefois nécessaire de garantir le maintien des contacts entre les personnes détenues et leurs avocats, seules des communications téléphoniques peuvent être envisagées, à titre provisoire et exceptionnel.

Or, à ce jour, ces contacts ne pourront être garantis, compte tenu du coût desdites communications (notamment vers les téléphones portables). Il n'existe donc aucune autre façon de le permettre qu'en rendant, le temps de ces circonstances exceptionnelles, l'ensemble des communications téléphoniques des personnes détenues gratuites à l'égard de leurs conseils et en assurant l'inscription sans délai des numéros de leurs cabinets sur la liste des numéros autorisés de chaque personne détenue qui en fera la demande.

C'est pourquoi, nous vous demandons de prendre attache avec les différents opérateurs privés, chargés de la gestion desdites installations téléphoniques afin de mettre en place des mesures qui permettront aux personnes détenues de pouvoir converser avec leurs conseils.

Par ailleurs, et compte tenu des préconisations d'usage de gel hydroalcoolique et de nécessité de désinfection des appareils susceptibles d'être utilisés par plusieurs personnes, il apparait indispensable de donner accès aux personnes détenus à des moyens de désinfecter les téléphones à usage collectif.

Vous remerciant de nous tenir informés des dispositions qui seront prises et restant à votre entière disposition pour nous en entretenir,

Je vous prie de croire, Madame la Garde-des-Sceaux, Monsieur le Directeur, à l’assurance de ma considération.

Amélie MORINEAU

Présidente

Documents
icoPaperclip32Dark COURRIER GDS DAP.pdf
Consultez également
Lettre commune SAF / A3D au Batonnier de LILLE

Lettre commune SAF / A3D au Batonnier de LILLE

Lille, le 11 janvier 2021Madame le Bâtonnier,En ce début d’année 2021, le bureau d’aide...

15 janvier 2021
Communiqué commun OIP / A3D : Le Conseil d'Etat tacle l'administration

Communiqué commun OIP / A3D : Le Conseil d'Etat tacle l'administration

INDIGNITE DES CONDITIONS DE DETENTION A NANTERRE ET PRESSIONS SUBIES PAR UN DETENU : LE CONSEIL...

18 décembre 2020
LES AVOCATES ET LEURS SOUTIENS-GORGE NE SERONT PLUS INTERDITS DE PARLOIRS

LES AVOCATES ET LEURS SOUTIENS-GORGE NE SERONT PLUS INTERDITS DE PARLOIRS

15 dec. 2020 En décembre 2019, l’Association A3D avait saisi le CGLPL des incidents,...

15 décembre 2020
LETTRE OUVERTE AUX SENATEURS

LETTRE OUVERTE AUX SENATEURS

Objet : lettre ouverte aux sénateurs concernant l’article 23 de la proposition de loi dite «...

11 décembre 2020
« Avocats, nous vous demandons de supprimer cette condition ubuesque »

« Avocats, nous vous demandons de supprimer cette condition ubuesque »

Monsieur le Directeur,Le 6 avril 2020 vous avez édité une note sur les relations entre les...

21 avril 2020
Crise sanitaire en prison : le Conseil d’État s’enferme dans l’inaction

Crise sanitaire en prison : le Conseil d’État s’enferme dans l’inaction

Saisi en référé par l’Observatoire international des prisons (OIP), l’association des Avocats...

14 avril 2020